De géologue à biscuitier professionnel grâce au crowdfunding

Comme nombre de porteurs de projets, Cyril n'avait pas vraiment le profil de l'entrepreneur et ne connaissait pas grand-chose au business. Grâce au crowdfunding, ce géologue a pu professionnaliser sa passion pour les biscuits.

Cyril Beneche a bourlingué aux quatre coins du monde avant de s'installer plusieurs années en Australie pour exercer son métier de géologue. Jusqu'à ce qu'une grave crise touche le secteur minier. C'est le déclic: il laisse tomber les cailloux pour… les biscuits!

Des plaques tectoniques aux plaques de cuisson

"Cuisiner et pâtisser a toujours été une passion", raconte Cyril. C'est donc elle qu'il a voulu développer. "J'ai travaillé un peu en restaurant, puis j'ai suivi des cours de pâtisserie. Je me suis installé à Bruxelles, où très vite, j'ai eu envie de monter mon business, Mad Lab, et j'ai développé ma première gamme de biscuits…" Des biscuits artisanaux, originaux vendus en vrac. L'originalité tient en partie aussi au passif de leur créateur: "J'étais un novice. J'ai dû tout apprendre. Faire et refaire. Persévérer, M'accrocher. Ma formation scientifique m'a permis de cerner l'aspect technique, de comprendre l'approche quasi moléculaire de certains cuisiniers." Résultat: Cyril est parvenu à se démarquer, à proposer des produits novateur: des biscuits aux goûts d'adultes. Avec succès! Ce qui l'a obligé à viser plus haut…

Passer le cap via le crowdfunding

"Au début, je faisais tout à la main, avec un laminoir et des emporte-pièces. Pour répondre à la demande grandissante, il me fallait absolument du matériel." En l'occurrence une rotative et des plaques de cuisson. Mais qui dit matériel professionnel dit investissement… Novice dans ce domaine également, il décide alors de lever des fonds via le crowdfunding, séduit par sa simplicité et son accessibilité "Je me suis tourné vers ce mode de financement tout aussi original que mon approche de la biscuiterie…" Et là encore, bingo! Ses biscuits hors du commun ont séduit les contributeurs. Cyril a atteint son objectif de 10.000€. "Le crowdfunding m'a démontré que la communication est très importante dans le business, souligne Cyril. Si l'on veut s'imposer, il faut mieux se faire connaître, parler de son produit, le mettre en avant, souligner ses différences, ce qui le rend unique. Il faut se créer une communauté qui deviendra elle-même votre meilleur ambassadeur." Ce que permet justement le crowdfunding. Résultat: les biscuits Rock'n'roll de Mad Lab sont vendus dans des points de vente toujours plus nombreux et la gamme s'est étoffée de crackers salés. Cerise sur le biscuit, Cyril possède désormais la certification bio.


Comme Cyril, proposez votre projet. Pas besoin d'être un businessman pour financer son idée: nos coaches sont là pour vous y aider!

Proposer un projet