Le crowdfunding pour doper le commerce de proximité

Le nombre de commerces de proximité décroît chaque année en Belgique. Parmi les raisons qui expliquent ce déclin: l’investissement de départ. Et si le crowdfunding était la solution pour arrêter l’érosion?

Les chiffres sont impitoyables: en 2009, la Belgique comptait 8.214 commerces de proximité. En 2014, il y en avait mille de moins (7.282) selon le Syndicat neutre pour indépendants. Plus éclairant encore: en 2014, chaque semaine deux bouchers ont cessé leur activité, une boulangerie tous les 10 jours, un légumier toutes les deux semaines et une poissonnerie chaque mois!

Les raisons? La concurrence des supermarchés, c’est vrai, mais aussi la difficulté des commerçants à trouver des repreneurs et l’argent nécessaire à investir au départ. Et si la solution venait du crowdfunding? Cela fonctionne en France, pourquoi pas chez nous?

Redynamiser son quartier

Grâce au crowdfunding, les habitants d’un quartier, d’une ville, d’une commune pourraient soutenir financièrement la création, la reprise ou le développement d’un commerce de proximité. Voilà qui les inciterait davantage encore à pousser les portes de la boutique financée. Et de participer à la redynamisation des environs voire carrément à la création d’emploi dans leur région.

Pour le porteur de projet, c’est aussi l’occasion, en recourant au crowdfunding, de déjà faire la publicité de son commerce et des produits qu’il y vendra. Une publicité à moindre frais… D’autant que les contreparties seront toute trouvées! Un bon d’achat, un produit vendu, une réduction à chaque passage en caisse durant x temps, etc..

Ils l’ont fait sur Hello crowd!

Parmi les projets financés sur notre plateforme, Wallomade a connu un joli succès. Certes, il ne s’agissait pas de financer un magasin physique mais une plateforme qui recense des produits locaux, naturels et sains issus des différents coins de la Wallonie. Bref, une plateforme sur laquelle un commerçant local pourrait se retrouver et ainsi exploiter une nouvelle source de revenus! Win-win.

Autre exemple: Hobby One, un magasin de proximité hutois qui propose des jeux de stratégie. Grâce à sa campagne de crowdfunding réussie sur Hello crowd! (10.500€), l’enseigne a pu poursuivre ses activités et ne pas mettre la clé sous le paillasson. Génial, non?

Le crowdfunding appliqué à l’échelle locale a de beaux jours devant lui. Alors pourquoi ne pas en profiter? Soumettez-nous votre projet! Qui ne risque rien n’a rien…

Des questions?

Trouvez les réponses dans notre Espace Aide & Support.

Go!