Une 1re année de crowdfunding bien remplie pour Hello crowd!

Hello crowd! fête sa première année de financement participatif réussie grâce à votre enthousiasme et votre soutien: 108 campagnes, un taux de succès de 66% et 393.000€ de financement!* Découvrez les récits de ces porteurs de projets qui ont pu concrétiser leur rêve au cours d’une année très participative.

Un crowdfunding bien dans ses baskets

On pourrait croire qu’elles ont été dessinées pour supporter nos Diables Rouges lors de la dernière Coupe du Monde. Pas du tout! Les Boon’s, les baskets aux couleurs nationales créées par Dominique Boon grâce à une campagne de crowdfunding sur Hello crowd!, ont une origine moins festive mais pourtant bien belge… Les 541 jours sans gouvernement.

Dominique a peaufiné son projet durant trois ans avant de le soumettre au financement participatif. Grâce aux 9.520€ récoltés, les Boon’s s’affichent aujourd’hui dans les couleurs de six pays et se déclinent en une série d’accessoires.

«J’ai rêvé des chaussures qui privilégient les rencontres, permettent d’afficher ses couleurs et soient 100% éthiques», note Dominique. Pari gagné puisque les Boon’s sont en coton bio, fabriquées en Europe et permettent même, grâce à une partie des bénéfices réalisés, d’envoyer des jeunes Molenbeekois au Sénégal pour distribuer du matériel scolaire et remettre des classes à neuf. De quoi mettre de la couleur dans chacun de nos pas… 

Un couvert design et innovant 

Corentin Mahieu et Jérémie Denis se sont rencontrés durant leurs études de design à Tournai et se sont trouvé une volonté commune de rapprocher les gens de différentes cultures grâce au design.

C’est ainsi qu’est né Jetlag, un couvert hybride, à la fois fourchette et baguettes. Jetlag permet à la fois de piquer et de pincer les aliments. Ce premier objet du collectif Studio Woy a rapidement séduit le célèbre chef 2 étoiles Sang-Hoon Degeimbre: «Tout dans cet objet invite à l’adaptation à deux cultures. Cela en fait plus qu’un objet du quotidien, cela résume une philosophie comme celle que je cherche à transmettre dans mon restaurant.»

La campagne de crowdfunding lancée sur Hello crowd! a également séduit les contributeurs. L’objectif de 15.000€ destiné à financer les moules et le processus de fabrication a été rempli à 116% (17.454€). Un signe positif du bien-fondé de l’ouverture aux autres cultures? 

Une boutique de fringues likées

La marque «Mais qui es-tu» a été lancée comme une bonne blague en 2010. Son fondateur, Martin Basso, s'était fabriqué un tee-shirt «Mais qui es-tu Martin Basso» pour une soirée. L’idée séduit Nicolas Filée, ingénieur commercial, et l’aventure démarre. La marque propose des fringues pas banales, des tee-shirts et des sweats personnalisés ou aux phrases choc.

«Chacun propose une phrase ou une idée et nous confectionnons un exemplaire du vêtement», explique Martin. Ensuite, nous publions une photo sur les réseaux sociaux et le verdict tombe. S’il y a beaucoup de likes, nous mettons en vente.»

C’est également cette validation par le public que les deux Namurois sont venus chercher via une campagne de crowdfunding sur Hello crowd!. En vue de l’ouverture de leur première boutique permanente, ils souhaitaient financer l’aménagement et l’ensemble du mobilier. 7.500€ d’objectif pour un total atteint de 7.951€ (106%) et la confirmation que beaucoup de gens voulaient savoir qui ils étaient!

Quand le crowdfunding montre le chemin de la ferme

Pascal Depret, informaticien de 38 ans, reconnaît que, lui aussi, oublie souvent de réfléchir à la provenance de ses achats en se rendant dans de grands magasins: «On aimerait tous rencontrer des producteurs pour connaître la provenance de ce qu’on mange mais on a de moins en moins de temps pour retourner à la ferme, se renseigner avant d’acheter et retrouver ainsi les bons réflexes.»

Pascal s’est donc mis en tête de monter Wallomade, un portail répertoriant les producteurs wallons et leurs produits. Wallomade compte déjà plus de 500 producteurs locaux que l’on retrouve via l’encodage de son code postal. C’est grâce aux 3.924€ récoltés via une campagne de crowdfunding sur Hello crowd! que le site a pu voir le jour.

Il se complète déjà d’une présentation détaillée des producteurs qui le souhaitent via laquelle on accède à leur module d’e-commerce. Un dernier détail: Pascal ne touche aucune commission sur les transactions entre consommateurs et producteurs.

Le nouveau coach virtuel des joggeurs

Formyfit est une application de coaching à la course à pied. Contrairement à ses concurrents, elle gère des programmes d'entraînements personnalisés adaptés aux objectifs et à la disponibilité de chacun, peu importe le niveau. Un coach vocal encourage le coureur et conseille d'accélérer ou de ralentir en fonction de son rythme cardiaque.

«On a vraiment réussi à emmener chaque coureur dans un entraînement qui reflète sa forme et ses objectifs. Formyfit s'adapte à l'individu, pas à une moyenne comme la plupart des applications», note Laurent Baijot, un des fondateurs.

Cette petite révolution made in Belgium a rapidement été plébiscitée par les joggeurs, qui ont soutenu massivement la campagne de crowdfunding sur Hello crowd!. Un financement à plus de 100% (7.570€) qui a permis de mener à bien les dernières étapes du développement de l’appli et du site de ce nouveau partenaire de course.



En un an, on en a vu défiler des projets chez Hello crowd!. Leur point commun? De l’enthousiasme et la volonté de les rendre réellement participatifs. Au-delà du financement, c’est l’adhésion du public qui a boosté les porteurs de projets. La machine est en marche et nous ne sommes qu’au début de l’aventure... 

Envie, vous aussi, de vous lancer dans l’aventure? Proposez-nous votre projet!


*Chiffres au 06/10/2016
Des questions?

Trouvez les réponses dans notre Espace Aide & Support.

Go!